Dans mon éditorial précédent, à la sortie de la période de confinement sanitaire, j'évoquais le retour à une vie presque normale, avec un optimisme plus que mesuré ! Force est de constater que la situation sera encore compliquée quelques mois.
Dans ces circonstances, ne tombons pas dans le fatalisme, mais identifions nos faiblesses et transformons-les en opportunités. Notre dynamisme individuel ou collectif, privé ou public, doit être plus que jamais mobilisé pour la réussite de nos activités respectives. Vous me direz facile à dire !
Prenons un peu de hauteur et regardons ce qui s’est passé sur notre territoire ces derniers mois.
 
La Bretagne a été, sur le plan touristique, l'une des premières destinations retenues, notamment par nos compatriotes et Jugon-les-Lacs Commune Nouvelle a complètement répondu aux attentes de nos visiteurs. Belle preuve de dynamisme de la part de tous les professionnels du tourisme de notre commune : camping, commerces, restaurants, hôtel, crêperies, pizzérias, hébergeurs, bars, Station Sport Nature, office de tourisme, Wake Park et j’en oublie certainement. Ils ont su s'adapter malgré les difficultés et livrer les meilleures prestations possibles. Il nous appartient de les féliciter et les remercier pour leur enthousiasme et la qualité de leur accueil.
Le dynamisme de notre territoire j'en veux aussi pour preuve, l’ouverture récente de trois nouveaux commerces sur la place du Martray : « la boucherie des lacs », « le bistrot italien » et « Home Sweet Home and The Bird Barn ». Il faut y ajouter l’arrivée annoncée d’un ou deux nouveaux commerces à Jugon et la reprise prochaine par un nouveau gérant, à Dolo, du bar-crêperie « Les Burons »
Evidemment, les animations estivales habituelles n’ont pas pu avoir lieu, mais en partenariat avec Lamballe Terre et Mer, nous avons su nous réinventer en créant « les balades estivales », dont certaines ont connu un franc succès sur notre commune. Je remercie très chaleureusement nos associations locales qui se sont mobilisées à cet effet. Notre rencontre annuelle, avec « Couleurs de Bretagne », a pu elle aussi se dérouler et a une nouvelle fois, mis en avant les richesses de notre petite cité de caractère. Les concerts Sevoy se sont aussi maintenus avec de très belles prestations dans l’église de Lescouët. Enfin, début septembre, malgré les contraintes sanitaires, le forum des associations a tenu toute sa place,  le marathon de pêche et les randonnées ont fait le bonheur des adeptes de ces disciplines. 
Tout ceci est la preuve que le dynamisme d’une commune ne se mesure pas uniquement sur l'évolution démographique, mais repose bien davantage sur la volonté et la capacité des uns et des autres, à s'adapter, se réinventer, en faisant preuve d’initiative, voire d'audace.
 
Faire vivre ce dynamisme, cet enthousiasme, nécessite des échanges entre les habitants, les associations, les professionnels, les élus… C’est dans cet esprit, que nous allons organiser prochainement des rencontres sur les thématiques de l’environnement et des activités sportives.
 
Parallèlement des projets se concrétisent ou aboutissent. Les travaux d’aménagement du nouveau cabinet dentaire et ceux du cabinet paramédical débutent. Les démarches administratives relatives à la création du lotissement « Les Courtils » se finalisent et les travaux de viabilisations seront effectués au printemps prochain. La réhabilitation de la salle polyvalente de Dolo est terminée. Le mois de novembre prochain verra la fin des travaux au bourg de Saint Igneuc et au village du Bois Léard.
Des aménagements qui contribuent à préserver l’attractivité de notre territoire et parfaire notre cadre de vie.
A l’aube de ce nouveau mandat, les défis sont nombreux, de l’urbanisme aux finances, de l’économie au social, de l’environnement à la mobilité, en passant par tous les enjeux liés à notre quotidien. Il nous appartient de les relever collectivement.
 
Bien à vous
Le maire
Éric Moisan
 

Image par défaut

Edito du Maire septembre 2022