La commune de Jugon les Lacs Commune Nouvelle compte 4 cimetières :
Cimetière de Jugon : autour de l'Eglise Saint-Etienne
Cimetière de Lescouët-Jugon : autour de l'Eglise de Lescouët-Jugon
Cimetière de Jugon les Lacs : prolongement de la rue du Bourgneuf
Cimetière de Dolo : prolongement de la rue des Forgerons

Cimetière de Jugon :
AVIS A LA POPULATION
Transfert du cimetière du bourg de Jugon
 
Par délibération du 11 juillet 2022, le conseil municipal a confirmé la décision de fermer le cimetière situé autour de l’église de Jugon et le principe du transfert des sépultures dans le cimetière de Jugon-les-Lacs implanté rue du Bourgneuf.
Le code général des collectivités territoriales (article R 2223-2) ainsi que la réglementation sanitaire impose que les cimetières soient implantés dans des terrains où le niveau des plus hautes eaux de la nappe libre superficielle n’ait pas de risque de se situer à moins d’un mètre du fond des sépultures. Ce ne peut pas être le cas du cimetière entourant l’église de Jugon, lequel est situé en zone inondable du Plan de Prévention des Risques d’Inondation (PPRI) approuvé par le préfet des Côtes d’Armor en date du 30 novembre 2005 et intégré au Plan Local d’Urbanisme.
C’est d’ailleurs cette situation, confirmée bien avant l’approbation du PPRI, par plusieurs avis de la Direction Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales, dont celui en date du 6 février 1995, qui a conduit la municipalité de Jugon-les-Lacs, à prendre les dispositions suivantes : 
-  5 mai 1986 : délibération du conseil municipal de Jugon les lacs qui, outre la fermeture du cimetière de Saint-Igneuc, a décidé de ne plus vendre de concessions et d’interdire la construction et la réfection de caveaux et monuments dans le cimetière de JUGON ; cette délibération prenait d’ailleurs la même décision pour le cimetière de Lescouët-Jugon
- 1er mars 1991 : délibération du conseil municipal confirmant la décision de ne plus vendre de concessions dans les cimetières de JUGON et Lescouët-Jugon ;
- 31 mars 1995 : délibération du conseil municipal décidant d’interdire, pour des raisons d’hygiène, les inhumations dans le cimetière du bourg de JUGON ;
- 7 avril 1995 : arrêté municipal prescrivant que les inhumations devront désormais avoir lieu dans le nouveau cimetière de Jugon-les-Lacs situé rue du Bourgneuf :
o    aucune inhumation ne peut plus être autorisée dans les fosses de l’ancien cimetière de Jugon, pour raisons sanitaires ;
o    les inhumations dans les caveaux existants demeurent autorisées dans la limite des places disponibles à la date de l’arrêté municipal, sous réserve de l’accord des services d’hygiène ;
o    le transfert des restes et ossements des personnes inhumées ainsi que des monuments doit être envisagé vers le nouveau cimetière.
o    les familles propriétaires de concession dans le cimetière du bourg de Jugon retrouveront dans le nouveau cimetière un emplacement égal en superficie et en durée.
L’état des lieux fait sur l’ensemble des sépultures du cimetière du bourg de Jugon, conduit au constat que très nombreuses sont celles qui ne sont plus entretenues et présentent même, pour certaines d’entre elles, un danger compte tenu de la fragilité du monument funéraire. Le constat a d’ailleurs permis de considérer qu’au moins 63 sépultures sont complètement abandonnées, sur les 168 sépultures que contient le cimetière.    
Dans ces conditions, le conseil municipal de Jugon-les Lacs a décidé de poursuivre la procédure déjà engagée de fermeture du cimetière de JUGON, en entamant la procédure de transfert des sépultures. Il a chargé le maire ou son représentant d’effectuer toutes les démarches, signer tous les documents, prendre toutes les mesures nécessaires pour l’exécution de cette délibération du 11 juillet 2022.
 

Cimetière de Lescouët-Jugon :
Par délibération en date du 1er mars 1991, le conseil municipal décide de ne plus vendre de concessions sur le cimetière de Lescouët Jugon.

Cimetière de Jugon les Lacs et Dolo : tarifs 


Capture.JPG